Diaporama exposition du 31 août 2019

Exposition Terre Saint Jean

Moutiers Saint Jean le 31 août 2019

Accueil-discours aux invités

Mme et M. les Vice-présidents du conseil départemental

Mmes et MM les Présidents et vice-présidents des communautés de communes

Mesdames et Messieurs les maires

Monsieur le directeur du Pôle d’Equilibre Territorial et Rural de l’avallonnais

Mesdames et Messieurs les directeurs, les présidents de Conseils d’Administration et de surveillance du privé et Crédit Mutuel.

Mesdames et Messieurs, chers Amis,

Nous vous remercions, et sommes très honorés de votre présence.

Le projet Terre Saint Jean s’inspire de l’histoire de la fondation de l’hôpital Saint Sauveur à Moutiers Saint Jean.  Vers 1680, son fondateur Claude Charles de Rochechouart de Chandenier abbé commendataire de l’abbaye Saint Jean de Réôme à Moutiers (*Cf. cartel historique),  souhaite fonder un hôpital destiné à soigner les malades du village et ceux des villages dépendant de la mense abbatiale de son abbaye.

Tous ces villages sont situés sur le territoire ‘’ des Terres Saint Jean ‘’à cheval sur les limites des départements de l’Yonne et de la Côte d’Or et dont l’étendue a évoluée au fil des siècles. Cette dynamique résultant de l’appartenance au domaine abbatial s’est perpétuée au delà de la Révolution. Ainsi, en 1856, un syndicat forestier dit des ‘’ 17 communes’’ gère une partie de la forêt de ce territoire sous la présidence des maires successifs de Moutiers Saint Jean. Aujourd’hui 14 communes appartiennent à ce syndicat.

Je les cite : Athie, Bard les Epoisses, Corsaint, Fain les Moutiers, Jeux les Bard, Moutiers Saint Jean, Viserny pour la Côte d’Or.

Bierry les Belles Fontaines, Etivey, Guillon, Santigny, Talcy, Thizy, Vignes pour l’Yonne.

Terre Saint Jean ?  (Que signifie cette dénomination).

Ce titre associe deux ‘’objets’’, le second, Saint Jean renvoie à Saint Jean de Réôme, personnage religieux né au Vème siècle et fondateur de la première abbaye de Bourgogne. Le premier correspond à une portion de territoire qui rassemble des lieux individualisés avec des étendues variables mais qui ont tous un rapport avec Saint Jean de Réôme et/ou son abbaye. Cette portion de territoire n’est pas fixe dans la durée. Tel lieu pouvant entrer dans le système à partir d’une date, tel autre pouvant s’en trouver exclu par une vente ou un don.

Il résulte de cela que la Terre Saint Jean est un ensemble de territoires discontinu et variable  et pour lequel on ne peut proposer de limite précise, ni constante. A tout le moins, peut-on proposer de fixer l’extension maximale du territoire qui englobe tous ces lieux, et ce durant 14 siècles.

L’association Monsieur Vincent dont l’objet est entre autre, de découvrir et faire connaître le patrimoine et le passé historique lié avec l’hôpital s’est engagée à valoriser le patrimoine qui se rattache à cette longue histoire.

L’idée maitresse est de rendre lisible les annales de ce territoire.  Faire connaître les villages et les évènements qui ont tissé au fil des siècles des relations historiques entre ceux ci, l’abbaye, et implicitement avec le village de Moutiers Saint Jean. Son intérêt est de créer une dynamique collective qui fasse preuve d’ouverture sur ce patrimoine historique. Mais aussi, de renforcer l’attractivité en montrant leurs atouts aux visiteurs.

C’est la genèse du Projet.

Sur ces bases, le 6 octobre 2017 les maires et leurs représentants donnent un avis favorable, et nous devons structurer le mode de fonctionner. L’assemblée devient le Comité de Pilotage, puis une équipe Projet composée de volontaires et bénévoles,  est chargée du ‘’ livrable ‘’. Toutes et tous, ont apporté une réelle valeur ajoutée au projet.

A priori, rien ne disposait cette quinzaine d’acteurs à se rassembler et à s’intégrer dans des modalités d’écriture créées de toute pièce pour la circonstance et dont la caractéristique est une recherche commune dans une relation non hiérarchique et porteur de sens. Nous engageons des travaux de recherche, de réflexion, quelques fois de confrontations, et chaque représentant de sa commune devient  le rédacteur de dernière instance. Alors je remercie chaleureusement chacun et chacune d’avoir accepté de consacrer de son temps, vous êtes un peu à l’image d’un monde à plusieurs voix, d’un monde du partage de l’enthousiasme et du savoir et du faire savoir. Mesdames et Messieurs, je vous remercie pour la qualité du travail réalisé, pour les bonnes méthodes employées qui ont surmonté le syndrome de la page blanche,  et l’efficience dont vous avez fait preuve.

Je remercie également Madame Gwendoline Petit, animatrice du Pays d’art et d’histoire de l’Auxois-Morvan, qui nous a donné de précieux conseils (les matériaux, les formats, la forme, la hiérarchie de l’information..)

Je remercie  Madame Broutin, Architecte des Bâtiments de France qui a pris le soin de suivre l’évolution de nos travaux.

Un grand merci également au trésorier de l’association qui avec beaucoup de talent et dans une grande discrétion a réalisé tous les supports nécessaires à cette exposition.

Porté par l’association Monsieur Vincent, la maitrise d’œuvre et la maitrise d’ouvrage sont le fruit d’un partenariat entre les 14 communes, les bénévoles historiens et l’association.

J’ajoute que les coûts font l’objet d’une veille permanente et que les décisions de faire ou de ne pas faire sont prises dans le respect  du réalisable financièrement. Toutefois la nature du projet nous permet de progresser dans la confiance.

Je remercie les collectivités et fonds de dotation des deux départements qui nous ont fait confiance; le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) de l’avallonnais et la communauté de communes du Serein qui spontanément ont apporté leur concours et prennent en charge  la conception des matériels à partir de nos textes nos illustrations et du concept du projet ; en particulier Monsieur Groguenin et Madame Champeaux qui nous ont aidé et accompagné auprès des services responsables dans l’Yonne. Je remercie les 14 communes,  les communautés de communes du Montbardois et des Terres d‘Auxois, le conseil départemental de la Côte d’Or, le Pays d’art et d’histoire de l’Auxois-Morvan, le Crédit Mutuel qui aussi ont accepté de nous  apporter leur aide financière. D’autres partenaires doivent se joindre à nous encore.

Durant ces 18 derniers mois, l’équipe Projet s’est attachée à concevoir ces 14 planches.

Cette première étape du projet s’achève, et nous sommes très heureux de vous en présenter les maquettes aujourd’hui.

Les planches qui vous sont présentées seront fixées sur des pupitres en acier, de dimensions H110 cm x L50 cm. Ils seront installés aux endroits choisis et autorisés par les élus des communes au printemps 2020 et pour certains d’entre eux, après accord des ABF.

Sur le plan pratique, la présentation des supports sera un peu différente dans le département de l’Yonne, pour respecter une cohérence avec la signalétique en place dans certains villages.

Une table de dimensions plus importantes, situant géographiquement chaque village, sera installée à Moutiers.

Le visuel :

On y trouve 3 items :

En chapeau, un court texte historique sur la fondation de l’hôpital, il est commun à tous les villages.
Quelques lignes sur le lien historique entre le village, Terre Saint Jean ou l’abbaye, relevé au cours de cette longue histoire
Ce que le village propose de faire découvrir au visiteur, (un savoir-faire, un personnage, une tradition, un lieu historique, un métier, une culture, des anecdotes).
Des illustrations, photos, une carte géographique
Un code QR qui renvoie à la documentation historique sur le site internet associé sur lequel nous travaillons actuellement.

Pour conclure, je rappelle que l’objet de cette exposition est de présenter les planches aux habitants des communes, aux élus et  partenaires et autorités de l’état. A ce jour elles  ne sont pas définitivement figées sur le plan des graphismes, présentation et contenu. Le concept que nous avons retenu est fixé; toutefois s’il est possible de prendre en compte des remarques ou avis formulés au cours de ce Week-End d’exposition  nous pourrions en examiner la teneur.

Durant ces deux jours, nous proposons un jeu-Quiz pour celles et ceux qui souhaiteraient tester leurs connaissances sur le réseau hydrographique  de Terre Saint Jean.

Mesdames et Messieurs, je vous souhaite une belle découverte de ces maquettes.

GB

Découvrir, faire connaître et sauvegarder un patrimoine exceptionnel. Hôpital Saint-Sauveurdu XVIIème, apothicairerie, jardins. Un monument historique et culturel en Bourgogne.