Histoire

L’apothicairerie est installée dans les bâtiments anciens et est restée à son état d’origine S’agissant du mobilier on trouve au centre de la pièce un comptoir avec une plaque de marbre de taille modeste et supportant deux trébuchets. Au sol, neufs carreaux à décor de Delft sont enchâssés dans le pavage de pierre. On peut y voir plus de 200 pots en faïence auxquels il faut ajouter une quinzaine de pots de verre. Chevrettes, pots canons, piluliers, bouteilles à eau … L’ensemble est abrité dans des boiseries du XVIIème siècle. Ces pots de la fin du XVIIème, contrairement à ce que l’on observe dans la plupart des apothicaireries bourguignonnes ne forment pas un ensemble homogène, c’est le caractère particulier de ce joyau. Les formes, les décors montrent qu’ils proviennent pour la plupart des manufactures de Nevers (réf. Nicole Autissier juillet 1995). Nos recherches actuelles au niveau des archives de l’hôpital devraient nous permettre d’en savoir davantage sur cette apothicairerie qui ne cessera de nous émerveiller tant par sa beauté que pour l’histoire qui lui est attachée.

Découvrir, faire connaître et sauvegarder un patrimoine exceptionnel. Hôpital Saint-Sauveurdu XVIIème, apothicairerie, jardins. Un monument historique et culturel en Bourgogne.